Profils similaires

LEA

Je suis en effet médium depuis mon plus jeune âge. J’exerce ce don en entendant rien que votre voix, votre prénom...Lire la suite

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 154

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

17 537 consultations

MAYLAN

Je suis ravie de vous accueillir pour une consultation détaillée de ce qui accapare votre esprit. Celle-ci est effectuée…Lire la suite

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 155

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

15 523 consultations

VICTORIA

Un médium voit au-delà des choses perçues par un individu ordinaire. Il décèle la vie passée, le temps présent et bien…Lire la suite

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 887

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

19 672 consultations

Pierre Alainvoyant et medium depuis des années cela fait environ 10 ans que je pratique la voyance par téléphone grâce à mes facultés . Aujourd’hui je voudrais partager avec vous l’histoire d’un homme que nous appellerons Franck pour garder l’anonymat. Franck m’avait contacté car il avait un problème étant lui-même agriculteur il possédait une ferme dans laquelle il vivait avec son épouse. La situation était que depuis un moment dans sa ferme les récoltes avait du mal à donner, son bétail était malade ils n’arrivaient pas à trouver des solutions c’était une situation assez délicate pour lui. Lorsqu’il prit contact avec moi je pouvais ressentir une onde négative tout autour de lui bien avant même qu’il m’explique la situation… Ce que je voyais est que Franck faisait face à un mauvais sort, que la maison ou il vivait, était sujette à de nombreuses disputes familiale et que un de ses frères n’étant pas content que se soit Franck qui ait hérité de la ferme avait envoyé des djins (mauvais esprit) sur la ferme. Je dis à Franck que nous allons faire un travail pour améliorer la situation et qu’il soit protéger des mauvais esprit lui et pour sa ferme aussi. Il devait dessiner sur le mur de sa porte une main de fatma se procurer une amulette qu’il devait porter chaque soir puis faire une prière. Au fur et à mesure il vit les choses s’améliorer et il se sentait plus protéger.

Article proposée par Pierre Alain