On admet généralement que la représentation du signe des Gémeaux par deux enfants réunis signifie que les natifs de cette période de l’année ont une double personnalité. Chez la femme des Gémeaux, cette double personnalité se manifeste surtout au plan affectif et au sujet des problèmes du cœur. On peut considérer que l’un des jumeaux personnifie l’apparence extérieure de la femme, une apparence délibérément voulue et adoptée pour créer une image réservée aux autres, tous les autres, indépendamment de l’image vraie de l’être. L’autre enfant représenté dans le symbole du signe est alors le moi profond, l’être vrai, tel qu’il existe, pense, vit, aime mais qu’une grande réserve, une pudeur irrésistible empêchent de montrer ses sentiments, même aux êtres les plus proches.

Le moi profond n’apparaît que dans de très brefs instants de bouleversement moral ou de relaxation psychique. Immédiatement après l’avoir laissé se manifester, le Gémeaux reprend son ironie coutumière pour se railler lui-même. Cela est plus remarquable chez les femmes Gémeaux que chez les hommes pour la simple raison que les femmes, en général, se confient plus facilement que les hommes. La dualité des Gémeaux s’exprime encore par deux tendances qui divisent la femme : une partie de son âme reste très attachée à son enfance, même si elle s’est trouvée en contradiction avec ses parents ; l’autre est tournée vers l’avenir et forge des projets. Mais, toujours, il y a un moi raisonnable et froid qui observe méthodiquement les activités affectives du second moi passionné. Les hommes qui rencontrent sur leur route une femme Gémeaux doivent avoir cette dualité présente à l’esprit pour la comprendre et pour en saisir tout le charme et toute la réelle valeur. Sachez que, dans cet exercice périlleux qui consiste à la fois à aimer et à se regarder aimer, madame Gémeaux est souvent plus amoureuse de l’amour même que de l’objet de cet amour. C’est un peu compliqué, mais très près de la vérité.

Que ferez-vous ?

Vous vous contenterez de vous laisser aimer de cette façon et vous veillerez à vous renouveler souvent pour que votre partenaire, qui est réellement volage, ne vous quitte pas  dans la mesure où vous êtes désireux de la garder. Si vous voulez avoir de grandes chances de vous marier à une demoiselle Gémeaux, sachez qu’elle préfère se lier à un homme qui pourrait être son père, ou presque, qu’à un homme de son âge. Lorsqu’elle se marie, la native des Gémeaux oublie toutes ses expériences précédentes ; bien qu’elle ait donné à chacune de ses aventures une assez grande importance et qu’elle ait vécu ses diverses émotions avec une remarquable intensité, elle utilisera une formule très courante chez les Gémeaux : « Ce n’était rien, c’est oublié. »