Le mensonge en amour

Ce ne sont pas de vrais mensonges, mais de petites mystifications de la réalité pour ressembler davantage aux désirs (que nous imaginons) de notre flamme.

Mais attention, imaginons.

Voici ce que nous faisons au premier rendez-vous : nous avons une idée dans notre tête de la façon dont la personne que nous fréquentons aimerait nous voir, alors nous modifions et nous nous comportons en conséquence.

Le problème est qu’il est impossible de comprendre à l’avance quelles sont les préférences de notre “obsession”, mais surtout nous nous exposons à un plus grand risque : faire ce que nous ne sommes pas clairs fait de nous une personne ambiguë, non cohérente et donc indigne de confiance. Et précisément parce que nous nous mentons à nous-mêmes, nous ne serons pas capables d’être naturels et de gérer l’inattendu (qui arrivera) sans simplement paraître étranges.

Mais les gens aiment la sécurité et la cohérence.

Quels sont les mensonges qu’on raconte à notre premier rendez-vous ?

Je ne sors pas. Je suis une saint.

Aucun de nous n’est impeccable, mais à notre premier rendez-vous, nous sommes tous saints. C’est toujours la faute de l’ex, des expériences passées ou de la période du “non”. Récompenses de sincérité : montrez-vous sincère, ouvert, prêt à pardonner et à reconnaître vos erreurs. C’est un comportement qui montre de la maturité et qui récompense à long terme !

Solution -> Soyez sensible, mais en même temps soyez honnête avec vous-même. Prouvez que vous avez appris du passé.

Est-ce que la fille devant vous aime faire du shopping ? Toi aussi ! Est-ce que le gars que vous aimez aime faire de la moto ? Vous êtes aussi un fanatique de moto (mais vous n’avez pas de moto) !

Lorsque nous nous soucions d’une personne, il est normal d’essayer d’être plus attirant aux yeux de ceux qui sont devant nous. Mais vous courez le risque d’être perçu comme faible, à la merci des autres : bref, vous ne montrerez pas ce que vous recherchez chez un partenaire, la sécurité !
Solution -> au lieu d’accepter tout, montrez-vous simplement intéressé par tout.
Je suis un gars difficile.

Il n’y a pas de plus gros mensonge que ce que nous nous disons. Combien de fois nous sommes-nous dit (et même au malheureux du premier rendez-vous) que nous avons eu des pâtes complexes, que nous avons du mal à lâcher prise, que nous ne sommes pas sûrs de pouvoir retomber amoureux… Absolument faux ! Nous sommes des êtres sensibles, et les situations difficiles, les NON et les battements en ont tous eu. La réalité est que devant la bonne personne, pour vous, à ce moment-là, à ce moment-là, tout de suite, vous allez lâcher prise et la distance entre l’apathie et l’amour fou est courte (en fait, inexistante si vous écoutez votre ego).

Lancez votre séance de voyance maintenant si vous êtes confrontées au mensonges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *