Les différents moyens divinatoires


Lancez votre consultation par téléphone pour régler votre problème

ANTOINE

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 372

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

14121 consultations

LUISE

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 331

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

12017 consultations

ALEXANDRE

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 994

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

10749 consultations

NATACHA

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 953

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

12822 consultations

Samantha

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 308

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

5280 consultations

ARMELLE

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 716

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

13075 consultations

Rosana

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 250

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

4166 consultations

CAROLINE

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 831

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

14271 consultations

EVA

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 744

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

12830 consultations

Isamarie

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 895

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

1549 consultations

Jeanne

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 618

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

2083 consultations

Candy

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 466

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

4841 consultations

Nous allons passer en revue: dans cette rubrique quelques- uns des moyens les plus connus pour découvrir :’avenir et interroger le destin. Il ne s’agit
pas de préconiser telle ou telle pratique, mais simplement d’en connaitre l’existence historique ou contemporaine selon les cas. Nous limitons notre nomenclature a quelques « mancies » véritablement classiques.

 

Aétromancie.

Qu’il ne faut pas confondre avec l’astrologie et la météorologie encore que cette méthode d’interroger le destin procéde dans certains cas de l’une et de l’autre.
Pour prédire par l’examen des variations atmosphériques it faut nécessairement avoir recours 4 la météorologie. C’est pourtant par interprétation
aéromancienne qu’une cométe annonce la mort d’un grand homme et cette fois l’aéromancie se rattache 4 l’astrologie.
Certains peuvent lire le destin dans les formes nuageuses.

 

Alectryomancie.

Ontrace sur un sol de terre noire un grand cercle qu’on divise en vingt-quatre parties bien égales correspondant chacune 4 une lettre de l’alphabet et sur la-
quelle on place un ou plusieurs grains de blé. On place le coq au centre du cercle: Le coq picore les grains dans un certain ordre et on note dans l’ordre les
lettres ainsi désignées par le coq et cela forme des mots qu’on doit interpréter.

 

Aleuromancie.

Méthodes pour interroger au moyen de la farine : a) Au moyen de l’eau et de la farine. b) D’aprés les indications d’une certaine quantité de farine remuée sur un parchemin. c) La méthode la plus connue est celle qui consiste a mettre des billets roulés dans un tas de farine qu’on remue neuf fois.

 

Alphitomancie.

Il s’agit de la divination par le pain d’orge qui était pratiquée par la justice des « jugements de dieu », Le pain d’orge était préparé d’une certaine
maniére et celui qui le mangeait et l’avalait sans difficulté avait des chances d’étre reconnu innocent, le criminel devait se trahir par une indigestion.
Un ‘amant peut savoir, en s’appliquant a lui-méme la méthode, si sa maitresse est fidéle ou non. Pour cela il doit pétrir de la pure farine d’orge avec
du lait et du sel, sans levain, l’envelopper dans un boyau de porc comme un saucisson et le faire cuire sous la cendre. Si l’amant digére il peut
croire a la fidélité de sa maitresse; s’il ne digére pas il y a présomption d’infidélité.

 

Anthropomancie.

L’exemple le plus connu d’anthropomancie est celui de Julien l’Apostat qui, comme Héliogabale, pratiquait cette divination qui consiste 4 lire le
destin d’un individu ou d’un peuple d’aprés le mouvement des entrailles d’un étre humain: homme, femme ou enfant, mourant ou a peine mort.
Nous reverrions cela en étudiant les diverses nécromancies d’Occident et d’Orient. En attendant disons que le spiritisme est la forme contemporaine et non sanglante de la nécromancie. Pourtant, le spiritisme n’est pas sans danger.

 

Apantomancie.

Certaines personnes considérent (a tort il faut le dire) le fait de rencontrer trois ecclésiastiques ou de faire voyage dans un méme compartiment avec un
religieux, comme une indication péjorative. Rencontrer a l’improviste une araignée, un bossu, un aigle, des objets
croisés, etc., tout cela sont des faits de divination spontanée qui se classent dans l’apantomancie. En réalité, les mémes faits n’ont nullement la méme
signification pour tout le monde; mais pour chacun de nous, certains objets ou certaines personnes peuvent avoir une valeur symbolique d’avertisse-
ment. Et ce qui sera bon pour les uns, peut étre neutre pour les seconds ou péjoratif pour le troisitme. Ainsi la rencontre d’une araignée, d’un serpent,
des couteaux croisés, etc. De toute facon il ne faut jamais se tracasser avec ces sortes d’avertissement.

 

Arithmancie ou Arithmomancie.

C’est toute la question du symbolisme des Nombres. Mais lV Arithmomancie dérive d’une science trés haute, l’Arithmologie, qui ne saurait être exposée
dans ces courtes notes.

 

Astragalomancie.

C’est avec des osselets marqués des lettres de l’alphabet que les anciens pratiquaient cet art. Depuis longtemps déja jusqu’a’ nos jours c’est avec
des dés dont les chiffres et les nombres correspondent 4 des significations particuliéres que l’on consulte le destin par Astragalomancie.
On étonnerait bien des joueurs en-leur disant la bonne ou la mauvaise aventure en considérant leur fagon de jouer sur le zinc au 431 ou au zanzi
par exemple. :

 

Astromancie.

Trop étudiée sous les noms d’astrologie et d’astrosophie par ailleurs pour qu’il soit besoin d’en parler ici.

 

Axinomancie.

On sait que la .hache a une valeur symbolique considérable, c’est pour- quoi la fagon dont on tient instinctivement une hache, la facon dont le bois se trouve coupé par elle, l’arbre abattu, tout cela donne des indications propices a la divination. Le psaume LXXIV (Vulgate LXXIII), Cantique
d’Asaph donne des indications d’Axinomancie.

 

Baguette et Pendule.

La baguette classique est constituée d’une branche fourchue de coudrier, de hétre ou méme de pommier. Pourtant, elle peut étre constituée
en métal ou en corne. Suivant ses origines-elle possédé des qualités différentes. Ainsi la baguette d’origine animale (corne) est particuligrement sensible a la détection des états sensuels pour ce qui concerne le présent et parce moyen il est possible de connaitre les désirs dont le consultant est l’objet,
il est possible également par la baguette en corne de connaitre le destin des désirs nettement sexuels. : Les baguettes d’origine végétale (pommier, noisetier, hétre ou. coudrier) sont plus propices a la découverte de sources, des courants d’eau, des masses de métal (trésors ou mines). Certaines pierres précieuses (trésors) se « dé-
tectent » plus facilement avec la baguette d’origine animale, corne ou os (radius). Historiquement nous savons que tous les enchanteurs (créateurs
de charmes) possédaient des baguettes dites magiques. On connait le baton de Moise et les baguettes des fées et des mages,
et le baton augural des Grecs et des Romains. . Tout ce que je viens de dire au sujet de la baguette (divination, détectrice ou magique) peut se dire 4 propos du pendule, encore que celui-ci, plus spécialement passif, n’est généralement pas employé pour !’expression
magique alors qu’il est parfaitement apte a l’impression. A l’insu de sujets radiesthésistes particulitrement développés, j’ai imprégné la baguette ou le pendule d’eau bénite et les phénoménes furent totalement différents du résultat escompté ou négatifs.

 

Bibliomancie.

L’ambiance des bibliothéques posséde une aura, un psychisme particulier et le sujet particulitrement sensible (homme de lettres, érudit, poéte) a l’impression littéraire se trouve 4 certains moments attiré vers tel ou tel volume qu’il ouvre «au hasard » pour découvrir la solution des problémes, pour trouver l’orientation de certaines inspirations spontanées. Tout le monde connait la méthode de divination qui consiste a ouvrir
la Bible ou l’Imitation de J.-C. pour trouver présage ou direction spirituelle. La présente étude consacrée aux « différents moyens divinatoires » est plus
une vue panoramique qu’tine vision poussée de chaque « mancie». Il y aurait des pages a écrire. sur la Bibliomancie, ce qui dépasserait le plan de notre
travail de simple documentation.

 

Bolomancie.

Selon Collin de Plancy, il s’agit d’une méthode divinatoire surtout em-
ployée par les guerriers. On mélait des petites fléches dans un sac. Sur chaque
fl&che on avait inscrit le nom d’une ville qu’on voulait attaquer. La fléche
tirée au hasard décidait de l’expédition. Ceci ne présente plus aujourd’ hui
qu’un intérét d’érudition.

 

Brizomancie.

Brizo était une déesse du sommeil et le nom de Brizomancie est réservé a interprétation des songes du sommeil naturel. C’est sans doute une des « mancies » les plus efficaces, en tout cas c’est celle qui se trouve toujours a notre disposition. Il devient nécessaire d’établir un véritable dictionnaire des symboles
oniriques contemporains. Sans partager toutes les théories de Sigmund Freud, il convient de reconnaitre que son interprétation des symboles du
sommeil a, au moins, rénové les données de la symbolique usuelle des diverses « clefs des songes ».

 

Capnomancie.

Lorsque Cain (né d’Eve et du Serpent et comme tel protégé du Signe) remarqua que la fumée des biiches d’Abel s’élevait droite vers le Ciel, il
comprit que les sacrifices de son frére étaient agréés de Jéhova. Lorsqu’il vit que la fumée de ses propres offrandes rampait vers la terre, il en déduisit
que ses sacrifices n’étaient point acceptés du Seigneur. Le délicat poéte Louise-Constance Meunier publia un tres beau poéme
en prose duquel j’extrais quelques lignes : « La famme qui tremblote, c’est la priére timide qui balbutie. La flamme «qui s’éléve droite, c’est la prigre agréée. La flamme qui rampe, c’est la « priére refusée. Symbole d’Abel et de Cain. » Ce que Louise-Constance Meunier dit 4 propos de la flamme s’applique
2 la fumée de certaines herbes odoriférantes, qui donnent d’autres indications par la forme des tourbillons. Il s’agit alors de Capnomancie vraie.

 

Cartomancie et Cartonomancie.

Il s’agit cette fois d’une méthode qui dépasse ce terme. Il s’agit d’un art et d’une science. En se rattachant par le Tarot 4 la Kabbale il s “agit
méme de l’art divinatoire total. Les Egyptiens d’abord, et toute la tradition des bohémiens ensuite, placérent le mage (devenu par la suite le Bateleur) en téte des lames du Tarot. Le Tarot a une telle valeur initiatique et traditionnelle que quelle que soit
la position mentale. prise par le lecteur vis-a-vis de la Cartomancie qu’il doit, si vraiment il veut étudier les sciences occultes ou simplement le symbolisme,
réserver son jugement définitif au sujet de la cartomancie et des Tarots plus particuligrement, jusqu’au moment ot il aura trés sérieusement et avec
patience étudié les principes indispensables de cette science.

 

Catoptromancie,
Divination par la contemplation du miroir. Il y a-plusieurs maniéres d’obtenir une vision hallucinante ou divinatoire. Je ne cite qu’un seul exemple
pour l’instant Regarder sa propre image dans un miroir fixément pendant un temps indéfini mais suffisamment long pour arriver au trouble et à la formation
d’images vaporeuses. Il existe des miroirs magiques spéciaux.

 

Céphaléonomancie.
Une téte coupée d’un animal quelconque était placée sur une pierre plate entourée d’un cercle de feu assez intense pour modifier progressi-
vement l’aspect de la téte. Les animaux dont la téte était employée a ce genre de divination étaient : les chévres, les dnesses et parfois méme les brebis. D’autres fois le loup et le cheval.

 

Céraunoscopie.
Ici je cite simplement Collin de Plancy : « Divination qui se pratiquait, chez les anciens, par l’observation de la foudre et des éclairs, et par l’examen des phénoménes de I’air. » A propos de ces derniers on peut relire les quelques lignes consacrées
précédemment au terme : aéromancie.

 

Cercles magiques.
Les cercles magiques ne sont pas par eux-mémes des moyens divinatoires. Par contre, ils sont d’une telle importance dans les « mancies » d’évocation et en nécromancie qu’il convient au moins de les signaler ici. Les cercles magiques peuvent se tracer par différents moyens sur le sol. Ils
peuvent étre dessinés d’avance sur des tapis spéciaux, ou des tableaux transportables 4 la facon des symboles maconniques des ateliers du xvi’ siécle. Les cercles magiques peuvent étre remplacés avantageusement  par la chaine psychique circulaire qu’on nomme « chaine d’union
et de protection», Par ce dernier moyen non seulement on permet !’évocation d’une entité quelconque mais encore on peut «sentir» la réalité
d’un égrégore formé par un certain nombre de participants en vraie communion spirituelle.

 

Cercueil (L’épreuve du)

C’est une forme de jugement de Dieu, c’est aussi une épreuve initiatique pratiquée de nos jours. Dans le premier cas: on dépouillait entigrement le corps de la victime
dont l’assassin était demeuré inconnu et tous ceux qui étaient soupçonnes étaient obligés de toucher le cadavre. On retrouve en grande partie cette
méthode de nos jours dans la confrontation avec le corps et la reconstitution du crime. Au point de vue initiatique il s’agit naturellement d’une simulation,
d’intention purement symbolique, mais dont la reconstitution doit être soignée au point de provoquer le « choc émotionnel » nécessaire a l’épreuve,
mémé pour une personne prévenue de la cérémonie.

 

Cerne.

C’est un mot trés ancien employé jadis pour désigner les cercles magiques dont il fut question plus haut.
On dit encore aujourd’hui «les yeux cernés», De plus, en prenant comme centre le point de la racine du nez appelé «ceil de Civa» on
fixe le sujet de telle fagon que l’opérateur arrive a tracer un imaginaire cercle dont la circonférence arriverait a passer du milieu du front, au
tempes et sur l’espace délimité par le nez et la lévre supérieure, on arrive ainsi a créer chez certains sujets un état particulier qui permet la divination. Ce cercle se nomme cerne, sans doute parce qu’il englobe les cernes des yeux.

 

Céro- ou Ciromancie.

Le Folklore de toutes les régions contient de nombreuses traditions et légendes pour ce qui concerne cette mancie par la cire. Ce serait une erreur
de croire perdues totalement certaines de ces pratiques. Citons celle qui consiste 4 enduire une bougie quelconque d’un certain produit coloré (noir, rouge, vert, or, argent, bleu ot jaune), qui modifie un peu la composition extérieure de la bougie et ainsi on peut suivre la fagon dont s’écoule le long
de la bougie, ou du cierge, Ja cire chaude. Des « modelures» bien imprévues apparaissent et des indications de divination peuvent en étre tirées.
Signalons aussi les cierges de couleurs différentes jumelés employés dans les incantations cérémonielles dites de «retour d’amitié » qui renseignent
sur la réussite et l’intensité des incantations. Cela se rattache aux mancies et méritait d’étre signalé ici.

 

Chaine du diable.

Ce symbole de défense et de protection se rattache 4 ce que je viens d’écrire au sujet des cercles magiques. Ce symbole remonterait 4 saint
Bernard, abbé de Clairvaux. De nos jours encore dans certains villages des maréchaux-ferrants conservent I’habitude de frapper les trois coups préli-
minaires avant leur travail quotidien : il s’agit de resserrer la chaine du diable. Les devins modernes possédent généralement accrochée au mur cette chaine symbolique qui doit enchainer les mauvais esprits et faire parler les bons.

Chandelle.
A titre de simple curiosité signalons la grosse chandelle faite de suif humain qui devait étre placée et serrée entre une branche de coudrier en
forme de croissant et 4 trois rameaux. Comme on le voit il s’agit d’un moyen divinatoire procédant de la nécromancie et de la baguette divinatoire encore employée de nos jours en radiesthésie.

Chapelet.
Superstition de divination pour connaitre, par révélation, le jour précis de sa mort: «réciter une fois chaque jour un chapelet pendant six mois, avec les quinze oraisons de sainte Brigitte ».

Chat.
Si le chat est un animal admis au Sabbat d’une maniére spéciale, il est, par Mahomet, admis au paradis. Le chat noir porte bonheur, dit-on, et des
gestes de cet animal certains tirent des indications de divination : « Il tombera de l’eau avant vingt-quatre heures si le chat passe sa patte par-dessus son oreille en se lavant » (dicton populaire). ‘

Chiromancie.
Voir le chapitre consacré a cette question.

Cierges.
Voir ce que nous avons écrit au sujet de la Ciromancie. Les cierges de différentes couleurs jouent un réle considérable en cérémoniel religieux,
magique et divinatoire. Il ne faut jamais lire les tarots sans avoir allumé un cierge qui doit briler pendant toute la lecture.

Clef d’or.
On nomme ainsi un tableau de quatre-vingt-dix numéros, avec ce qu’on nomme les nombres sympathiques de ces chiffres. Les clefs d’or étaient
trés répandues dans les Flandres aux xvu® et x1x® siécles. Les nombres sympathiques sont au nombre de cinq pour chacun des quatre-vingt-dix premiers. Siles clefs d’or sont exactes on pourrait gagner 4 coup sir aux loteries a condition de choisir les nombres sympathiques d’un nombre sortant. Exemple : 12 dont les nombres sympathiques seraient : 30, 35, 52, 63, 74-

Cleidomancie.
Vous tenez une clef serrée entre. vos deux mains de fagon 4 la tenir totalement cachée aux regards. Vous faites frapper du doigt par une future
maman l’une de vos mains. Le cété male de la clef indique que l’enfant sera du sexe masculin, le cété de l’anneau indique que la future maman aura une fille. Ceci est une mancie facile et courante; il y a de nombreuses cleidomancies plus compliquées.

Cléromancie.
Voir ce que nous avons dit au mot Astragalomancie. Chez les Egyptiensles Grecs et les Romains on trouvait des Cléromanciens en quantité sur
les places publiques comme de nos jours des cartomanciennes et des voyantes dans les fétes publiques.

Cosquinomancie.
Divination qui se pratiquait encore au x1x® siécle dans le Finistére. Au moyen d’un tamis, d’un crible. Sans grand intérét.
Dans sa «Démonomancie des sorciers» Bodin raconte comment un jeune homme avait le pouvoir de faire tourner un tamis monté sur pivot en pronongant certaines formules en frangais.

Cristallomancie.
De tout temps il y eu des devins pour lire ou faire lire l’avenir dans des boules-ou des-miroirs de cristal, d’eau ou de verre. On trouve actuelle-
ment dans le commerce des boules de cristal appelées miroir hindou. Ces pratiques qui se rattachent aux phénoménes de clairvoyance ne sont pas
sans danger car elles développent chez certains sujets des habitudes hallucinatoires. En raison méme du nombre toujours croissant des pratiquants
de la cristallomancie il convient de crier « casse-cou » 4 ceux qui sont encore capables de nous entendre.

Cubomancie.
Méme divination que l’Astragalomancie déja citée.

Dactylomancie.
Il y a encore quelques années vivait a Paris un dactylomancien parti-
culigrement remarquable. C’était un aveugle dont la « voyance » consistait
a lire et « d voir » par le toucher des doigts des consultants. Il prenait un a un les doigts de celui qui l’interrogeait et par palpation délicate et digitale il
décrivait le physique et le moral de la personne et lui donnait des indications
pour l’avenir.
Cette palpation des doigts d’un sujet par un opérateur peut également
provoquer des phénoménes magnétiques trés curieux.

Démonomancie.
A la vérité, vue du point de vue catholique, par exemple, toute mancie
peut toujours, plus ou moins, se rattacher 4 la démonomancie, car 4 toute
mancie, qui donne des résultats, vient s’ajouter, au moins en mentalité, un
« esprit » particulier d’origine au moins douteuse. Cet esprit, dont l’origine
peut étre incertaine dans le meilleur des cas, est un esprit diabolique dans
les cas types. Nous donnons cette opinion au jugement de nos lecteurs sans
tirer de conclusion personnelle.

Gastromancie.
Ou divination par le ventre.
On plagait entre cing bougies allumées trois verres bombés (en forme
de ventre) et remplis d’eau. Aprés quelques invocations aux démons on
faisait regarder fixement un point quelconque des vases par une femme
grosse pour la premiére fois et des oracles étaient alors rendus.

Géomancie.
Voir le chapitre V, Géomancie, tome I, traitant spécialement cette
question.

Graphomancie.
Il y a une science, la Graphologie, par laquelle il est possible de dire
et de déduire beaucoup de choses par l’écriture. Il y a a cété de cette science
qui est aussi un art, une graphomancie qui, non seulement, permet de dé-
duire I’état d’esprit et la conviction de celui dont on analyse l’écriture mais
qui encore permet de prédire certaines choses. Dans cette graphomancie
rentre certainement, du moins bien souvent, une partie de déduction
graphologique mais aussi; et surtout, une espéce de psychométrie
particuliére.

Gyromancie.
Il s’agissait pour le devin de marcher sur un cercle tracé, de plus en
plus rapidement, afin d’arriver A un étourdissement spécial qui développait
un état de transe qu’on appellerait aujourd’hui état de voyance. Le devin
donnait alors ses oracles.
On retrouve quelque peu ces pratiques dans celles des Aissaouah.

Halomancie.
«Une saligre renversée est un mauvais présage». C’est 14 un reste de
cette mancie dont les procédés sont presque perdus.

Hépatoscopie.
Comme les romains, les sorciers des xv et xvie siécles essayaient de
connaitre l’avenir d’aprés les viscéres des animaux et tout particuliérement
dans le foie. Les animaux généralement adoptés pour fournir |’essentiel
de cette divination étaient : la taupe, le chat, le crapaud et surtout la fameuse
poule noire des évocations diaboliques.

Hydromancie.
Une trés grande étude serait nécessaire pour exposer les mancies basées sur l’un des quatre éléments : terre, eau, feu et air. Celles basées sur I’eau
sont particulitrement nombreuses et curieuses. Disons que certaines voyantes éprouvent une transe particuligre au contact de l’eau au point qu’elles ne
peuvent donner leurs consultations que couchées dans leur baignoire et en lisant les signes de l’eau, légérement teintée en bleu.

Kabbale.
La Kabbale et ses régles combinatoires se trouvent A la base méthodique. de nombreuses mancies et tout particulitrement des Tarots dont les vingt-deux lames majeures correspondent aux lettres de l’alphabet hébraique.

Kephalonomancie (Voir Céphalomancie).

Lithomancie.
Certaines pierres taillées des époques préhistoriques palpitent véritablement au contact des mains de femme et marquent ainsi le degré de rayonnement sensuel de celles-ci. Il s’agit de pierres phalliques.

Marc de café.
La divination par la lecture ‘des figures et dessins symboliques réalisés par du marc déposé et séché sur le fond d’une assiette. On procéde également avec les dessins formés par le café dans le fond d’une tasse.

Nécromancie.
Il s’agit de l’art soit d’évoquer les morts par apparition hallucinatoire ou par communications médiumniques, soit encore par l’examen des cadavres
et de leurs transformations. Cette derniére méthode était pratiquée plus ou moins officiellement chez les Grecs puis chez les Romains, Il existait des écoles de nécromanciens au Moyen Age a Séville.

Onomancie.
Chacune des lettres de l’alphabet selon la Kabbale ou le pythagorisme correspond a un chiffre qui posséde une valeur symbolique de prédestina-
tion. Par cette valeur de chaque lettre on détermine le sens de la vie de celui qui porte tels noms et prénoms.

Onychomancie.
Tout est dans tout et dans le détail on retrouve le tout. C’est ainsi qu’a l’article Dactylomancie, j’ai expliqué certaine voyance par la palpation des doigts. L’examen des ongles permet l’onychomancie.

Oomancie.
Le blanc-d’ceuf est encore de nos jours employé pour la divination. Cette méthode ressemble quelque peu a la mancie du marc de café.

Ophiomancie.
Le serpent a un rdle symbolique trop important dans l’occultisme traditionnel pour ne pas étre employé dans une ou plusieurs mancies par-
ticuliéres. Encore actuellement on conserve vivants dans des cages de verre spé-
ciales des groupes de deux ou trois serpents et on tire de leurs divers mouvements des présages et des indications d’action proche.

Palmosomancie (du grec Palmos, agitation, secousse, palpitation).

Un sujet en état de transe ou simplement en état de détente de réceptivité psychique est allongé nu sur une table assez haute. L’opérateur, le
Palmoscope, examine attentivement les moindres palpitations superficielles ou profondes du sujet qui doivent correspondre A telle ou telle question
posée mentalement, soit par lui-méme, soit par un questionnant. C’est le palmoscope qui traduit les oracles.

Psychométrie.
Un psychométre est un voyant, particulitrement doué, assez sensible et récepteur pour sentir l’aura des étres, des choses et des ambiances. En
possession d’une lettre ou d’un objet, ayant appartenu ou appartenant a telle ou telle personne, le psychométre est capable de donner 1’état
d’ame actuel de la personne qui consulte, ou pour qui on consulte, de donner des indications concernant le passé qui doivent prouver que le
contact psychique existe vraiment et enfin, des indications pour |’avenir, avec les conseils correspondants, Il s’agit d’une mancie contemporaine des plus sérieuses.

Pyromancie.
Nous pouvons dire au sujet des divinations par le feu ce qui a été dit pour I’hydromancie, la géomancie ou I’aéromancie. Les quatre éléments ont beaucoup été employés dans des mancies les plus diverses.

Rabdomancie.
Ou divination par le baton. Ceci peut se rattacher 4 la baguette magique de jadis, 4 la baguette du radiesthésiste d’aujourd’hui.

Rhapsodomancie.
Le poste c’est l’inspiré, comme le prétre ou le chevalier. Le prétre c’est le mage et jusqu’A un certain point le poéte est chevalier et mage. La Rhapsodomancie est une divination qui se fait en prenant au hasard dans une ceuvre poétique un passage qui doit s’appliquer et répondre a la question posée ou A l’état d’ame A traduire. Voir ce que j’ai dit a l’article Bibliomancie.

Somnambulisme.
Durant la seconde moitié du dix-neuviéme siécle, on pratiqua diverses mancies’groupées sous le titre de somnambulisme divinatoire. Il s’agit d’une
forme de la médiumnité et de l’hypnose. Il y a le somnambulisme divinatoire provoqué et le somnambulisme spontané. La mode est maintenant passée
et l’ére de la voyance est commencée. Les mots changent le fond et la pratique demeure. On retrouve les somnambules dans les radiesthésistes, les voyantes, les médiums. Divers aspects d’une méme chose.

Songes.
Les songes, les réves sont une des sources les plus riches de prémonitions, de divinations, d’avertissements, de prédictions qui soient. Les théories
de Freud, de Yung et le poétisme contribuent 4 remettre en valeur ces moyens de pénétrer I’avenir par’lecture et traduction des symboles révés,

Spiritisme.
Le spiritisme est la forme contemporaine de la nécromancie. C’est un ensemble de moyens évocatoires, provoqués ou spontanés, pour correspondre
avec l’esprit des désincarnés. Il y a des formes simples, volontaires ou involontaires d’évoquer l’Au-Dela. Certaines méthodes ou habitudes peuvent
étre trés dangereuses en provoquant un déséquilibre mental ou nerveux chez les pratiquants de cette moderne nécromancie. II y a souvent dans ces
pratiques simulations et tromperies. Non seulement de la part des opérants, mais surtout de la part des « esprits » invoqués, dont l’identité réelle est des plus douteuses.

Symbolisme des nombres.
Le symbolisme des nombres remonte particuligrement au Pythagorisme. On le retrouve, comme on a pu le voir, dans de nombreuses mancies. Avec la Kabbale, les Tarots et les différentes combinatoires, il constitue non seulement une mancie de base essentielle, mais encore la base méme de I’occul-
tisme et des sciences initiatiques. Voir chapitre V ci-aprés: Arithmologie.

Tarots.
Les-Tarots constituent une véritable combinatoire qui permet des analyses trés poussées et trés sérieuses d’état d’esprit et de prévision. Par eux-
mémes les tarots, du moins certaines lames majeures, ont une véritable valeur talismanique. Les diverses voyances et de nombreuses mancies particuliéres se complétent par les tarots qui servent de vocabulaire symbolique.

Théomancie.
Les Tarots comme la Kabbale méritent d’étre élevés 4 ce titre de Théomancie. Pourtant ce mot s’applique plus exactement aux mancies exercées par les prétres, les mages et les rabbins.

Verge.
On donne ce nom. a la baguette divinatoire, 4 la baguette des sourciers. Voir ce que nous avons exposé 4 divers paragraphes précédents. Origine : Verge de Moise.

Verre d’eau.
On peut faire apparaitre certaines images dans un verre d’eau ou dans une carafe en faisant fixer, patiemment par un sujet, un point de cette eau.
Ainsi opérait Cagliostro. Ceci se rattache 4 ce que nous avons dit A : Hydromancie, Cristallomancie, etc.

Visions.
De nombreuses mancies n’ont d’autres moyens d’expression que la traduction et la lecture de certaines visions d’ott le terme de voyance donné si fréquemment pour désigner des mancies les plus diverses.

Vue.
Voyance, on dit aussi don de seconde vue pour désigner celui de prévoir, d’expliquer et d’interpréter l’avenir.

Xylomancie.
La maniére dont le bois briile, se brise ou pousse, permet des conjectures et des présages, De nos jours on connait la locution et la pratique si familiére : « Toucher du bois» pour modifier ou confirmer le destin ou une impression. Ce qui prouve que les:superstitions ne‘sont-pas sur le point de disparaître.


Consultez l'expert idéal maintenant

Carmen

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 815

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

3072 consultations

Dafne

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 681

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

3725 consultations

Valentin

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 241

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

6154 consultations

Candy

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 466

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

4841 consultations

Eric

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 912

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

692 consultations

ARMELLE

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 716

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

13075 consultations

Joseph

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 627

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

3515 consultations

NATACHA

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 953

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

12822 consultations

Patrick

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 607

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

1503 consultations

LUISE

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 331

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

12017 consultations

Elidia

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 257

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

1076 consultations

CAROLINE

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

Code: 831

En consultation par SMS

0901 77 70 20 Fr. 2.90/min

14271 consultations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *