Votez pour nous ?

On parle souvent du chômage des jeunes, des jeunes qui ne trouvent pas d’emploi après leurs études, mais un autre aspect de notre société révèle que cette énorme difficulté touche désormais aussi les hommes et les femmes de plus de 50 ans. Il s’agit d’une tragédie toute italienne qui montre à quel point, malgré l’expérience et les compétences acquises au fil du temps, on peut se retrouver soudainement sans emploi.

Les chômeurs de plus de 50 ans sont des personnes qui, après de nombreuses années d’emploi honorable, en raison de la fermeture d’une entreprise ou d’un licenciement soudain, éprouvent un fort besoin de se réinventer et de trouver un nouvel emploi. Très souvent, il s’agit de pères et de mères de famille, qui manquent soudainement d’une forme importante de revenu. Et à cet âge, l’un des problèmes est certainement celui de ne pas pouvoir prendre sa retraite, en raison également de l’augmentation de l’âge de la retraite. Ces dernières années, heureusement, certaines mesures d’aide sociale ont été adoptées, comme le Naspi, l’aide au revenu pour les personnes ayant perdu involontairement leur emploi, l’allocation de reclassement, l’allègement fiscal pour les femmes et le plus que fameux revenu de citoyenneté. Selon les dernières données de l’Istat, on constate également une augmentation du nombre de personnes actives de plus de 50 ans. En 2018, on comptait en effet +393 mille personnes occupées de plus de 50 ans. En tout cas, la situation reste dramatique et précaire par rapport au reste de l’Europe.

 

Lire aussi : Comment faire un bon CV

 

Comment faire face à ce changement ? Ce n’est certainement pas facile, mais dans ces moments, il est essentiel de réagir. Un équilibre qui se rompt soudainement peut être difficile à assimiler, surtout dans une phase délicate comme celle-ci, alors se relever encore plus conscient et prêt à recommencer est certainement la bonne voie à suivre. En fait, il s’agit de repousser les pensées négatives et de les transformer en une énergie purement positive qui donnera un coup de fouet à vos perspectives et à vos compétences. Beaucoup d’entre eux devront être mis à jour, c’est vrai, surtout après tant d’années à faire le même genre de travail, mais cela ne devient pas nécessairement un obstacle, au contraire, cela peut être une grande opportunité pour revenir dans le jeu. Il est nécessaire de faire des recherches, de comprendre quelles sont les tendances les plus recherchées en matière d’emploi, de suivre des cours de perfectionnement et de formation, et de clarifier au maximum ses idées afin de répondre aux exigences actuelles du monde du travail.

Il est important de réfléchir au fait que tout ce qui a été fait avant de perdre son emploi, tout ce qui a été assimilé, les expériences positives et négatives, restent fondamentales pour trouver un nouvel emploi. Ne pensez pas que vous êtes trop vieux et que vous devez tout recommencer, ce n’est pas du tout le cas ; à 50 ans, vous avez un grand avantage, celui de mieux vous connaître et de mieux connaître vos forces et vos faiblesses.