Mythologie chinoise

Mythologie chinoise

133
5 (100%) 10 votes

La mythologie chinoise est d’abord et avant tout une mythologie poétique, c’est pourquoi elle semblera parfois brumeuse, voilée, voire énigmatique à nos petits cerveaux occidentaux épris de cartésianisme. Lecteur, vous qui abordez les rives sinueuses de la
mythologie et de la philosophie chinoise, abandonnez tout espoir.

Après vous être égaré dans Lao Tzu (ou Lao-Tseu) et ses multiples traductions, (chaque sinologue détenant la vraie, l’authentique, la seule!) vous balancez entre la crise de nerfs et la dépression profonde. Toutefois, certains esprits pervers pousseront jusqu’à l’abordage du Livre des Transformations le Yi King.

Après quelques nuits blanches, un excès de barbituriques et une overdose de maxiton, vous refaites surface..

Deuxième étape. Vous rangez soigneusement vos livres. Vous êtes dépouillé, nu, tel un ver

Troisième étape, la méditation Taoïsme et Bouddhisme ne sont pas des religions déistes à la manière du Christianisme, mais deux modes de vie trouvant l’éternité dans le Tao, ou élan vital essentiel – et le Bouddha: l’homme qui est éveillé» et « inondé de connaissance » Hélas, il ne suffit pas de s’en être imprégné ne jamais oublier que nous sommes occidentaux. A notre connaissance, aucune pratique, yoga ou za-zen ne nous bridera les yeux de l’âme.

L’homme est un prisonnier, prisonnier de son corps, de la terre, de l’univers. Ce sont ces puissances mystérieuses qui le gouvernent,
elles sont faites de la même matière, cela s’appelle l’harmonie universelle

Les cinq éléments ?

Dépouiller le vieil homme
Avant d’aborder les cinq Éléments ou Agents (terme plu représentatif de l’esprit chinois et de son principe de mouvance
tout comme pour l’astrologie lunaire et l’art, I’homme devrait devenir roseau ou bambou, entrer dans la fresque. Il lui faudra
agir, et non subir l’image, l’élément, brisant ses frontières renversant toute notion de fixité, afin de rejoindre le TAO.

L’Occidental reçoit, étiquète, classe, délimite, rationalise, analyse, il appartient à ce monde qui n’est que fresque peinte sur le
néant.

Mouvance et fluctuance: Yin et Yang

Ces cinq Agents sont des forces essentielles agissant sur l’univers des signes, voilà le fondement de tout horoscope. Mouvance et
fluctuance, Yin et Yang, ces forces-symboles sont en perpétuelle action et inter-action. Le terme chinois Hing, qui les désigne
signifie marcher agir. Elles suivent l’ordre conforme à la succession des saisons. Le Bois engendre le Feu, qui engendre la
Terre, qui engendre le Métal, qui engendre l’Eau, qui à son tour engendre le Bois

Laisser une Réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Avis Google
close slider