5/5 - (52 votes)

Comment le déclic pour quitter sa femme peut arriver ?

Il n’est jamais facile de prendre à la légère la fin d’une relation de couple, d’autant plus si c’est avec sa femme. Lorsqu’un mariage arrive à son terme, le sentiment dominant est l’amertume de ne pas avoir réussi à maintenir une relation avec la femme que vous aimiez autrefois. Les implications sont nombreuses et il s’agit d’un pas difficile et lourd, mais souvent il n’y a pas d’alternative. Rien n’est plus fatigant qu’une relation au bout de sa corde et sans sortie, donc, aussi douloureuse soit-elle, il faut écrire le mot “fin”. Qu’elle le veuille ou non. En fait, les femmes, bien que conscientes de la situation, ont souvent tendance à renoncer à l’intention, traînant pendant des mois, voire des années, une relation de couple maintenant morte et enterrée.

Comment quittez-vous votre femme ?

Chacun d’entre nous dans sa vie a été témoin, en tant que spectateur extérieur ou en tant que protagoniste principal, d’un grand nombre de ruptures (qu’il s’agisse de fiançailles ou de mariages), il est donc évident pour tous qu’il n’existe aucun processus unique pour mettre un terme à une relation. Les gens agissent et réagissent toujours différemment, ce qui rend ce type de prévisions plus fallacieuses que la météo. Cependant, il y a quelques étapes obligatoires, pas toujours respectées mais toujours utiles pour fermer au mieux et avec le moins de retard possible. Évidemment, les étapes doivent être adaptées au cas par cas, en fonction de la présence des enfants et de l’état des relations avec le partenaire.

  • Refroidir la relation : il est rare qu’une personne décide de mettre fin à une relation du soir au matin. Il y a toujours des avertissements, des pensées étranges qui mènent à la décision fatidique même des mois avant la rupture. Eh bien, dans cette période délicate, essayez de ralentir, de refroidir la relation du couple et d’éviter de prendre des engagements à long terme que, vous le savez très bien, vous ne serez pas capable de respecter. Prendre le temps de réfléchir est une bonne chose, mais ce n’est pas une blague avec les sentiments de votre partenaire. La séparation devrait toujours être une question de respect.
  • Choisir soigneusement le “quand” : il arrive un moment où l’on ne peut plus revenir en arrière et où la décision de rompre doit être communiquée au partenaire. Dans ce cas, il est très important d’établir le moment le plus approprié pour faire face à un discours aussi difficile et complexe, en évitant les moments délicats ou les périodes où l’animosité est déjà au niveau d’alerte. Soyez très prudent si vous avez des enfants parce que les décisions que vous prenez en cette période difficile auront une incidence sur leur vie future.
  • Choisir soigneusement le “où” : pour rompre il y a un chemin et un chemin, certains plus civilisés d’autres plus hâtifs et simples mais moins corrects. Il est donc important de choisir le bon endroit pour faire une pause. Le tact vous dicte d’éviter les appels téléphoniques pendant que vous êtes au travail ou avec vos collègues et amis, car il est préférable de parler face à face. Il vaudrait mieux éviter les lieux publics car la scène est toujours au coin de la rue, tout comme il serait préférable de se séparer un soir de faible consommation d’alcool, pour éviter les pleurs hystériques et les objets volants non identifiés.
  • Laissez-la tranquille : une fois que vous avez fait le grand pas, il est inutile de continuer à l’ennuyer avec des SMS ou des appels téléphoniques dans lesquels vous essayez de vous informer de son humeur. Même si vous êtes motivé par les meilleures intentions, chaque contact se transforme en clou dans la plaie ouverte, donc (paradoxal mais vrai) la meilleure chose est de laisser son espace (physique et mental) pour traiter la séparation et décider quoi faire. Si elle le souhaite, elle se présentera alors pour obtenir des éclaircissements ou pour reconstruire une relation de civilisation, surtout s’il y a des enfants au milieu.

Lancez votre séance de voyance maintenant pour avoir des aides plus efficaces !